Votre yaourt à vous

Publié le par Toto

Vous souvenez-vous de cet instrument magique qu'avait probablement votre grand-mère, votre mère (c'est quasiment sûr si vous êtes nés dans les années 70), ou l'un de vos proches ?

J'ai nommé la yaourtière... La orange et blanche, toute arrondie, avec le couvercle transparent brun, summum kitch du design d'il y a 30 ans. (ciel, suis-je si vieux ?)

Vous souvenez-vous encore, des multiples « foirades » dans la fabrication desdits yaourts ? Trop mous, trop de petit lait, pas pris, bref, pas sûr.


Alors voilà : si vous voulez faire votre propre yaourt, d'un façon simple et pratique, quasiment inratable, lisez ce qui suit...




Les ingrédients tout d'abord ; Simplissime, il vous faut :


-un litre de lait entier frais

-un pot de yaourt (ça marche super-bien avec un yaourt au bifidus)

-selon désir, l'équivalent du pot de yaourt empli de lait en poudre

-selon désir, un sachet de sucre vanillé

-un contenant en plastique d'un litre avec couvercle hermétique (un tup' quoi.) ASSUREZ VOUS QU'IL RENTRE DANS LA COCOTTE FERMEE !!!

-une cocotte minute, donc...

-un moyen de la faire chauffer.

-des enfants, de la famille ou des potes pour manger un peu plus d'un litre de yaourt...




La recette, simplissime elle aussi ...


  1. Faire bouillir le lait dans une casserole, et couper le feu.



  1. Quand le lait arrive aux alentours de 45° C, préparer dans le contenant en plastique d'un litre avec couvercle hermétique un mélange avec le yaourt, le lait en poudre, et le sucre vanillé (ou le yaourt seul si vous avez choisi cette option...)



  1. Mettez de l'eau dans votre autocuiseur, fermez le couvercle, et faites le siffler. (si vous êtes un homme et que vous n'avez jamais utilisé un autocuiseur, ne cherchez pas ses couilles. Pour faire siffler un autocuiseur, il faut  faire bouillir l'eau qu'il contient.)



  1. Quand le lait est entre 37°C et 40°C (le doigt plongé dedans, on ne ressent qu'une très, mais alors très légère sensation de chaleur... Attention, plus de 45°C et on tue les ferments...), on le verse dans le contenant en plastique d'un litre avec couvercle hermétique, on mélange le tout, puis on ferme avec ledit couvercle hermétique.

Pour les petits malins, je précise qu'il s'agit d'un thermomètre de cuisine, et qu'il ne sert qu'à la cuisine.



  1. Vite vite, pour éviter les déperditions de chaleur, on met le tout dans la cocotte, que l'on ferme, et que l'on met dans un pièce pas trop froide pour une douzaine d'heures. On peut, si l'on est prudent, et gentil, emmitouffler sa cocotte dans une couverture.



  1. Le temps écoulé, ouvrez cocotte, et découvrez ce merveilleux yaourt, ferme et fondant. Miam !


mettez le au réfrigérateur, et mangez le dans la semaine !










Messieurs, une petite précision qui vaut la peine d'être donnée. Le yaourt fait maison a des vertus insoupçonnables...

Depuis que je lui en donne, ma femme a vraiment changé.







et encore, là, elle ne se lache pas trop parce qu'elle est enceinte...



le 10 février 2006 : Une petite précision aujourd'hui... J'ai testé la recette ci-dessus avec du lait frais demi-écrémé : Ca marche parfaitement. Bons yaourts. Thomas

Publié dans Miam

Commenter cet article